23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 07:42

fiche 12 commandements

permis à points

 

Calcul de la note de participation orale

La note de participation orale est calculée à partir de la moyenne des contrôles écrits ; à cette moyenne, je rajoute 0,1 point par participation. Elle ne peut donc être calculée de façon définitive qu'à la fin du trimestre.

 

Exemple : un élève a obtenu les notes suivantes

contrôle n°1 : 15/20

contrôle n°2 : 13/20

contrôle n°3 : 14/20

... et il a participé 25 fois.

 

Sa moyenne d'écrit vaut : (15 + 13 + 14 ) / 3 = 14/20

Sa note d'oral vaut : 14 + 2,5 = 16,5/20

Sa moyenne générale vaut : (15 + 13 + 14 + 16,5) / 4 = 14,6/20

 

Remarques : la note de participation ne peut pas faire baisser la moyenne et les réponses fausses (à l'oral) rapportent des points de participation (au même titre que les réponses justes).

 

Programme

A chaque début de chapitre sera distribuée une fiche avec le programme complet du chapitre. Cette fiche ne doit pas être apprise par coeur ! Ce support peut notamment être utilisé pour réviser les contrôles : il contient les connaissances et les capacités sur lesquelles porte chaque contrôle.

 

Bonus exercices

Chaque exercice comporte une question bonus (dernière question de l'exercice, notée B.)

Cette question est facultative ; elle peut rapporter jusqu'à 2 points de participation si elle a été traitée correctement (et si toutes les autres questions ont été traitées auparavant).

 

Contrôles

 

C = connaissances (généralement sur 8 à 9 points ; ce sont les questions de cours correspondant à la partie connaissance de la fiche programme)

A = applications (généralement sur 7 à 8 points ; ce sont des exercices correspondant à la partie capacités de la fiche programme)

R = réflexion et rédaction (généralement sur 2 à 3 points ; ce sont des questions qui ont été abordées à l'oral ou qui dépassent le cadre du programme et qui nécessitent une certaine qualité de rédaction)

 

Le fichier suivant précise les annotations que j'utilise en corrigeant les copies.

annotations contrôles

 

Les élèves ayant obtenu une note inférieure à la moitié de la moyenne de la classe doivent recopier la correction du contrôle (la moyenne de classe est donnée sur le cahier de texte en ligne).

Les élèves ayant été absents à un contrôle doivent également recopier et rendre la correction.

Les autres élèves sont invités (mais pas obligés) à faire de même.

PS : 1 point de bonus sur le contrôle lorsque ce travail est rendu

 

Par ailleurs, chaque contrôle comporte un demi-point de bonus (souvent caché dans le sujet).

 

Commentaires

Pour toute remarque, question, complément sur le cours, ..., utiliser l'outil "commenter cet article".

- cliquer sur "commenter cet article" (en dessous de l'article, à droite),

- inscrire le nom (je ne réponds pas aux commentaires anonymes),

- inutile de remplir les cases "Email" et "Site Web".

- rédiger le commentaire puis cliquer sur "valider".

Remarque : les commentaires postés restent confidentiels ; ils ne s'affichent pas publiquement sur le site. Vous pouvez donc ajouter une adresse mail à votre commentaire si vous souhaitez que j'y réponde.

Attention : dans le cas de commentaires inconvenants, un outil de recherche permet d'en identifier l'auteur !

22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 07:20

Définition :

Une grandeur physique est une propriété du monde qui nous entoure pouvant être chiffrée. Autrement dit, une grandeur physique :

- peut être mesurée avec un appareil de mesure (ou parfois calculée à partir d'une formule),

- s'exprime sous la forme d'une valeur ...

- accompagnée d'une unité (dans la plupart des cas).

Exemple :

La masse est une grandeur physique pouvant être mesurée avec une balance électronique ; elle prend des valeurs et son unité usuelle est le kilogramme

(ex : 25 kg). On peut aussi l'exprimer avec d'autres unités dérivées :

25 kg = 25000 g = 2500 dag = 0,025 t = ... (c'est toujours la même valeur)

Conséquence :

Une grandeur physique étant une valeur, elle ne peut qu'augmenter ou diminuer ou rester constante. Il est évident qu'une grandeur physique ne peut pas briller, se comprimer ou encore changer de couleur ! Dans l'exemple, la masse peut être amenée à augmenter (et passer à 30 kg) ou à diminuer ou à rester constante. Mais la masse ne sait pas lire !

Remarque :

Souvent, on utilise une lettre pour désigner une grandeur physique. Attention toutefois, il ne faut pas confondre la grandeur et son unité (exemple : la masse, que l'on désigne souvent par la lettre m, vaut : m = 25 kg). Il ne faut pas dire que les kg sont une grandeur physique, que les kg se mesurent avec une balance et que les kg valent 25.

Précision :

Lors d'une mesure, la personne qui manipule doit tenir compte du fait que la précision de sa mesure est limitée (par les conditions de la mesure et par l'appareil de mesure lui-même). Une valeur doit donc être considérée comme relativement précise mais pas absolue ; il est donc courant d'arrondir une valeur avec une certaine précision. Dans l'exemple, 25 kg est arrondi à l'unité. La vraie valeur ne peut pas être connue avec précision dans l'absolu ; elle vaut peut-être 25,015428651748352... kg mais nous n'avons pas besoin d'une telle précision !

Erreur courante :

En physique, il est interdit de comparer 2 grandeurs physiques différentes. Il est évident qu'on ne doit pas écrire : 1 °C = 1 kg

En revanche, il est moins évident (mais tout aussi absurde) d'écrire : 1 L = 1 kg (pour de l'eau liquide par exemple) ou encore : 2 L > 1 kg

Exercices interactifs

Préfixes et conversions

Devinette :

Lequel possède la masse la plus élevée : 1 kg de plumes ou 1 kg de plomb ?

réponse

13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 06:57
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 06:44
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 06:42
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 15:02
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 12:34
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 06:48
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 15:55
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 06:50

Catégories